Page d'archive 4

Sorties #51 et #52 Premiers pas en pegasus trail

Bonjour,

Ce week-end après une semaine chargée ou je n’ai pas pu aller courir, j’ai pu enfin essayer mes nouvelles Nike pegasus trail 28eme du nom qui me faisaient de l’oeil depuis que je les ai reçues la semaine dernière.

2 sorties, une samedi et une dimanche un peu similaires en chemins et sous-bois. Une au burk et une à mandavit, les 2 en mode footing pour « faire » les chaussures. Les premières impressions sont plutôt positives, un confort vraiment excellent avec un super amorti tant devant qu’au talon. Je n’ai pu tester l’étanchéité car il fait relativement sec, il me tarde la pluie et la boue !!! Côté look, elles sont plutôt moches avec des lacets rouge fluo visibles à 400 mètres dans la nuit, de quoi effrayer le moindre sanglier ou se faire repérer directement par satellite, un nouveau concept GPS? Heureusement le look, ce n’est clairement pas ce qui me préocuppe le plus.

Des premiers pas prometteurs, j’ai par contre eu l’impression de me traîner. Sûrement le contraste avec le 10 km de dimanche dernier. Là j’ai tourné à 5″45 de moyenne, ce qui est en fait mon allure moyenne en sortie nature, je l’avais simplement oublié, mon corps lui s’en rappelle très bien.

L’objet du délit:

Pegasus trail

Sortie #50 Avensan, les 10 km en moins de 50 min? C’est fait !

Bonjour,

Ce matin, j’avais pour mission de finir ce 10 km en moins de 50 min. J’espérais très fortement y arriver mais je n’avais aucune certitude, parce que cela fait plus de 10 ans que je n’étais passé sous ces 50 min.La grosse interrogation était le départ. Comment je vais partir, est ce que je vais me cramer de suite? Ou je vais partir trop lentement? Ce moment je le savais allait conditionner le reste de la course.

Nous étions 290 au moins à nous élancer, un départ assez rapide ou je tente de trouver la bonne allure. Je passe au 1er kilo en 4’45, et je suis super bien. Je me dis que ca sent bon mais restons vigilants. 2eme kilo 4’45 aussi, je suis toujours aussi bien, pas mal de concurrents me doublent mais je ne m’affole pas, je suis sur mes bases sachant qu’il faut absolument que je sois sous les 5′ au kilo, l’écart étant du bonus pour le trajet restant à parcourir.

3eme kilo, je sens que j’ai ralenti, je stress un peu avant de regarder la garmin qui m’affiche 5′min. Ouf, je reste dans les clous mais il ne faut pas trainer, je relance. 4eme et 5eme kilos entre 4″50 et 5′, je zappe le ravito. Sur cette distance, je peux sans problème faire sans. Le 6eme est passé rapidement en 4’45, le fait d’avoir fait la moitié passée du chemin me donne des ailes et je double en plus des concurrents qui m’avaient passé précédemment. 7eme kilo, je ralenti très légèrement, 4’58.

8eme kilo, je rentre dans le dur sur une montée ou je raccourci les pas mais augmente la cadence. Je sens vraiment que j’ai ralenti et que cette fois les 5′ sont dépassées, petit coup de stress à nouveau, ce serait vraiment bête d’échouer si près du but. Je reprends mon souffle et je relance dans le sillage d’une féminine qui me distance petit à petit.
Bip bip, 8eme kilo en 5’09, ouf j’ai géré, allez allez ca sent bon là, je m’accroche. Le 9eme je commence vraiment à souffrir pour maintenir la cadence, 5’02. Compte tenu de ce que j’ai calculé, faudrait vraiment faire un dernier kilomètre catastrophique pour pas remplir le contrat. Je suis déjà content même si j’en bave. Dernier kilo en 4’56, l’arrivée est 30 mètres après, c’est fait! 49’27 i did it! yea!

Ma petite famille qui m’a accompagné me retrouve et partage ma joie. Je reprend petit à petit mon souffle et savoure cette victoire sur moi même.

Je finis 168/290, y’a quand même pas mal de monde devant, mais il y en a derrière aussi ! C’est cool !

Je voulais établir un temps sur un 10 km c’est fait et en moins de 50′. Je viens de recevoir ma paire de Nike pegasus 28 trail, j’ai choisi surtout pour le prix, 66 euros frais de ports compris sur wiggle, je les ai enfilé et il y a un amorti de fou, j’adore. Et en plus, elles sont moins moches en vrai que sur les photos du site. Va falloir très bientôt aller les inaugurer dans les bois.

A bientôt pour de nouvelles aventures

Les stats garmin de la course:

10k avensan 1

Le joli graph Nike:

10 k avensan 2

Sortie #49 Le midi à 5″11 min/km c’est encore possible

Bonjour,

Pas de sortie le week end dernier, mes jambes devenaient folles. Je rêvais de trail, de course, d’air pur, de grands espaces, de liberté… mais mon emploi du temps refusait obstinément une sortie salvatrice tant pour mon physique que pour mon mental. Et là, l’ouverture s’est présenté. Alors ni une ni deux, j’ai pris mes running et je suis parti fouler le bois de Tanaïs entre midi et deux à Blanquefort.

Le truc c’est que mon temps disponible est limité… entre midi et deux. Donc le temps d’arriver sur place, se changer il est déjà 12h25. Alors faut pas trainer en chemin, le tourisme ce sera pour une autre fois, et ça tombe bien j’ai envie de lâcher un peu les chevaux. D’habitude, je tourne plutôt à 5’30 au kilo alors lorsque les kilomètres défilent et que je vois que je suis plutôt entre 5′ et 5’15, ben je suis content. Je finis par boucler les presque 10 km en 50 min et des brouettes avec un relâchement sur la fin.

Une bonne prépa pour mon 10km de dimanche, ou cette fois je peux dire que je vise les 50 minutes alors que cela me semblait carrément inaccessible il n’y a pas si longtemps.

Comme dirait Drucker, vivement dimanche !

run 16 oct 2011

Sortie #48 Courir le soir, c’est possible aussi

Bonjour,

Reprise hier soir des entraînements club pour moi, j’ai réussi à me libérer à l’heure du boulot pour pouvoir filer à 19h à Blanquefort. N’étant pas venu depuis un petit moment et surtout depuis le changement horaire, je m’interrogeais sur entrainement de nuit. Ou allait on courir? Et bien nous avons couru sur un circuit en ville et c’était tout à fait agréable. L’inscription club est maintenant totalement validée, je suis un oxygéné pour de bon. Reste que les horaires d’entrainement sont peu compatibles avec mes obligations professionnelles et familiales, je ferai donc de mon mieux pour y participer avec l’option de courir le midi (voir article précédent « entre midi et 14h, c’est possible).

Au final, je devrai pouvoir maintenir pour cet hiver un niveau de forme minimal avec au moins une sortie par semaine, je table quand même sur 2 sorties même si je sais que ce ne sera pas toujours réalisable.

Le circuit dans Blanquefort:

Circuit ville Blanquefort

Peon runner sur Wikio !!!!

Bonjour,

 Après plusieurs mois de tentatives plus ou moins fructueuses pour entrer en contact avec Wikio, avec plusieurs heures à essayer de comprendre ce qu’est un flux RSS, comment ca marche, comment ca s’écrit, après avoir dompté twitter (ou pas), ca y est !

 Mon blog est référencé sur wikio et trône de toute sa majesté à la 114ème place de la catégorie sport ! J’essaie juste depuis juin dernier… D’ou ma grande joie ce jour. 

 Allez, 14 petites places et je rentre dans le top 100, merci à toutes et tous qui lisez ces lignes par hasard ou non.

Euskal trail 2012: les 18 et 19 mai

Bonjour,

 Ca y est ! La date est fixée ! Ce seront les vendredi 18 et samedi 19 mai 2012 que  se dérouleront les 2 étapes de l’Euskal Trail. Je suis bouillant ! Ca me tarde trop trop trop !

Le jour de ma fête en plus, et oui je me prénomme Eric. C’est un signe, c’est sûr !

Sortie #47 L’automne, j’adore

Bonjour,

Aujourd’hui sur la région bordelaise il faisait un temps que beaucoup qualifieraient d’horrible. Nuages bas, un peu de vent, tout gris, pas une once de ciel bleu. Le soleil? On ne l’a pas vu de la journée. Il a plu par intermittence, surtout sous la forme de crachin. Bref, c’était pas joli joli. Et j’ai bien sûr voulu aller courir comme chaque week end. Pourtant en regardant par la fenêtre, je ne trouvais pas cette idée très judicieuse. Mais l’appel du run a été le plus fort et je suis parti sur mon parcours favori qui d’ailleurs commence sérieusement à s’embourber avec toute cette pluie.

Je pars donc sans grande conviction, habillé en collant long et haut manches longues pour l’occasion de la célèbre marque Kalenji, celle qui t’habille en runner quand ton porte-monnaie est tout petit. Déjà, il n’y avait pas foule et en m’élançant, j’avais presque tout le bois pour moi mis à part à un moment donné une compagnie de scoot qui passait visiblement l’après midi là, les pauvres…

Si le ciel était gris, le sol du bois était sublime. Le vent des jours précédent a fait chuter les feuilles des arbres et j’ai couru sur un tapis jaune et rouge. C’était magnifique. Cela m’a remonté le moral et la cession footing que je me suis prévu est devenue un très bon moment ou je me suis ressourcé. J’ai même fait un tour de plus que d’habitude pour prolonger cet instant quasi-parfait ponctué par le cri des grues en pleine migration. Le ciel bas les ont obligé à voler beaucoup plus près du sol que d’habitude, et ce sont plusieurs groupes qui se sont succédé au dessus de ma tête le long de ce run.

La température était finalement idéale, ni trop chaud, ni trop froid. Cette saison me plait décidément beaucoup plus que l’été.

A ma liste pour choisir une nouvelle paire dédiée au trail ce sont rajoutées:

- Les Saucony pro grid xodus 2.0

- Les Nike air pegasus trail

- Les brooks cascadia 6

6 paires en tout à essayer avant de faire un choix, ça commence à se corser. Le but est de se décider avant les soldes d’hiver pour économiser quelques copecs.

Le petit graph Nike du jour:

run 6 nov 2011

Sortie #46 Entre midi et deux, c’est possible

Bonjour,

Il fait nuit tôt, c’est une évidence. Et cette évidence avait pour conséquence directe de limiter drastiquement mes sorties puisque je ne cours en semaine que le soir après le boulot, donc tard. Me reste toujours la sortie du week end… oui mais voilà, maintenant je suis accro et je ne me sens pas bien si je n’ai pas au minimum mes 2 runs par semaine.

Je me suis donc tenté aujourd’hui une sortie entre midi et deux sur le site d’entrainement du club avec pour idée de me doucher ensuite sur place pour reprendre le boulot en suivant. J’ai donc débauché à l’heure h, foncé sur le site et à 12h25 je m’élançais de Fongravey à Blanquefort pour aller faire un petit tour au bois de Tanaïs. Je n’ai pas croisé grand monde si ce n’est quelques chercheurs de champignons, j’ai entendu quelques coups de fusil, et oui la chasse est ouverte ! Note perso : penser à mettre des couleurs flashy pour ne pas se prendre un pruneau à la place d’un sanglier. Non que nous ayons quoique ce soit de ressemblant (je ne suis pas si repoussant que ça quand même), mais prudence est mère de sûreté.

La sortie s’est très bien passée en mode footing, une FC qui est restée sous les 170 globalement, moyenne à 167. Si j’ai bien compris, le but est de réduire la FC moyenne à effort égal. Je suis au repos à 46, ce qui me semble plutôt pas mal. Ma FC max est à 185 (réalisée lors d’un test d’effort au 1er trimestre 2011). Je vais encore faire quelques runs avant de commencer à travailler avec ces données.

De retour au club après 54 minutes, je me suis rendu à la douche. J’ai appuyé une fois pour faire venir l’eau chaude. Puis une seconde fois… une troisième. Au bout de 5 minutes, j’ai bien compris que je devrai me doucher à l’eau froide. Et bien ça revigore un homme ! C’est la seule mauvaise surprise puisque j’ai pu arriver au boulot à l’heure et manger sur place en 5 minutes chrono.

La saison se finit, je n’ai qu’un 10km de programmé en novembre. Je rentre en mode survivor du running pour continuer à courir cet hiver (pas comme en 2010). Je prévois également un achat d’une paire de chaussure pour trail et là j’hésite.

Les nominées sont:

Asics trabucco 14: la valeur sure, je les ai enfilées et elles m’ont beaucoup plu.

Salomon XR Crossmax: très rapidement enfilée également et très surpris par le bon amorti et le confort

Hoka Mafate: pas encore testée mais très curieux sur cette chaussure, gros bémol le prix.

La réflexion est en cours, suite au prochain épisode, les avis sont bienvenus.

Pour finir le graph du run du jour:

run 02 novembre 2011

Sortie #45 Record battu pour 4 tours au Burk

Bonjour,

Presque une semaine sans courir après le semi-marathon de St Jean, ça m’a permis de me ressourcer voire faire un peu de gras. Même un peu trop il me semblait, et c’est avec beaucoup d’envie mais quelques interrogations que je me suis élancé sur mon parcours classique. Mon objectif sur ce parcours est de faire 4 tours en moins d’une heure. Je m’en approchais sans jamais y arriver jusqu’à ce jour.

Je suis passé au 10eme en 53 minutes, je vais me programmer un 10 km en novembre sur route pour établir une référence sur cette distance chose que je n’ai encore jamais faite.

Nouveauté matériel, j’ai fait l’acquisition de la ceinture cardio pour mon 405. J’ai pu contrôler au fil de ma course ma FC, j’ai tourné à 172 de moyenne, j’étais presque à fond il faut dire. Je ne maîtrise absolument pas encore ce nouveau joujou, je vais faire quelques runs histoire de voir ou je me situe et comment je vais pouvoir utiliser ces infos.

Il est maintenant temps de commencer à préparer le trail du Grand Brassac Hivernal qui va arriver en février. Jusque là, avec le jour qui baisse, mes sorties vont se réduire en nombre sauf si j’arrive à courir entre midi et 14h.

4 tours en moins d'1 heure

Sortie #44 Semi Donibane Hondarribia, c’est fait !!!!!

Bonjour,

Ce matin je courrais mon premier semi marathon et quel semi! Celui du Pays Basque partant de St Jean de Luz pour arriver en hego alde (côté sud du pays basque) à Fontarrabie. La sortie de jeudi m’avait un peu rassuré sur mon état de forme mais c’est très prudemment que je me suis élancé avec l’idée de gérer les 10 premiers kilos sans me mettre dans le rouge.
La particularité de ce semi est qu’il est valloné, 220 de D+, ce n’est pas un trail de montagne mais ca pique quand même et ce n’est pas sur ce semi que sera battu le record de la distance. Je me contente donc de gérer en restant autour des 5’40, pas mal de concurrents me doublent mais je garde en tête que 21 kilomètres, c’est long et je reste patient. Et passé les 10, la tendance s’inverse. Je passe la fin de la course à redoubler, ce qui est très motivant parce qu’avec 2300 participants, il y a toujours quelqu’un à rattraper.

Je fais le parcours en un tout petit peu plus de 2h (2h01 et 40s à ma Garmin). Je ne connais pas encore le classement, il ne sera pas exceptionnel, je reste peon runner après tout.

Bref un super moment avec du beau temps, une ambiance au top surtout côté espagnol ou de nombeuses personnes encourageaient les courreurs à coups de Aupa ! Animo! Vengaaaaaa! Le paysage tout au long du parcours est à couper le souffle avec les falaises et l’océan sur la droite.

Je conseille vivement ce semi à ceux qui ont la possibilité de le faire, un super souvenir dans la brillante carrière de peon runner !

L’image du parcours:

semi du pays basque

123456...10


Les Cavaliers du Plaisir |
JAVELOT CLUB DE CALAIS |
Statistiques Soft France |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Infini Kart
| kung fu tae do
| beachpark31