Archives pour la catégorie equipement

Sorties #51 et #52 Premiers pas en pegasus trail

Bonjour,

Ce week-end après une semaine chargée ou je n’ai pas pu aller courir, j’ai pu enfin essayer mes nouvelles Nike pegasus trail 28eme du nom qui me faisaient de l’oeil depuis que je les ai reçues la semaine dernière.

2 sorties, une samedi et une dimanche un peu similaires en chemins et sous-bois. Une au burk et une à mandavit, les 2 en mode footing pour « faire » les chaussures. Les premières impressions sont plutôt positives, un confort vraiment excellent avec un super amorti tant devant qu’au talon. Je n’ai pu tester l’étanchéité car il fait relativement sec, il me tarde la pluie et la boue !!! Côté look, elles sont plutôt moches avec des lacets rouge fluo visibles à 400 mètres dans la nuit, de quoi effrayer le moindre sanglier ou se faire repérer directement par satellite, un nouveau concept GPS? Heureusement le look, ce n’est clairement pas ce qui me préocuppe le plus.

Des premiers pas prometteurs, j’ai par contre eu l’impression de me traîner. Sûrement le contraste avec le 10 km de dimanche dernier. Là j’ai tourné à 5″45 de moyenne, ce qui est en fait mon allure moyenne en sortie nature, je l’avais simplement oublié, mon corps lui s’en rappelle très bien.

L’objet du délit:

Pegasus trail

Sortie #47 L’automne, j’adore

Bonjour,

Aujourd’hui sur la région bordelaise il faisait un temps que beaucoup qualifieraient d’horrible. Nuages bas, un peu de vent, tout gris, pas une once de ciel bleu. Le soleil? On ne l’a pas vu de la journée. Il a plu par intermittence, surtout sous la forme de crachin. Bref, c’était pas joli joli. Et j’ai bien sûr voulu aller courir comme chaque week end. Pourtant en regardant par la fenêtre, je ne trouvais pas cette idée très judicieuse. Mais l’appel du run a été le plus fort et je suis parti sur mon parcours favori qui d’ailleurs commence sérieusement à s’embourber avec toute cette pluie.

Je pars donc sans grande conviction, habillé en collant long et haut manches longues pour l’occasion de la célèbre marque Kalenji, celle qui t’habille en runner quand ton porte-monnaie est tout petit. Déjà, il n’y avait pas foule et en m’élançant, j’avais presque tout le bois pour moi mis à part à un moment donné une compagnie de scoot qui passait visiblement l’après midi là, les pauvres…

Si le ciel était gris, le sol du bois était sublime. Le vent des jours précédent a fait chuter les feuilles des arbres et j’ai couru sur un tapis jaune et rouge. C’était magnifique. Cela m’a remonté le moral et la cession footing que je me suis prévu est devenue un très bon moment ou je me suis ressourcé. J’ai même fait un tour de plus que d’habitude pour prolonger cet instant quasi-parfait ponctué par le cri des grues en pleine migration. Le ciel bas les ont obligé à voler beaucoup plus près du sol que d’habitude, et ce sont plusieurs groupes qui se sont succédé au dessus de ma tête le long de ce run.

La température était finalement idéale, ni trop chaud, ni trop froid. Cette saison me plait décidément beaucoup plus que l’été.

A ma liste pour choisir une nouvelle paire dédiée au trail ce sont rajoutées:

- Les Saucony pro grid xodus 2.0

- Les Nike air pegasus trail

- Les brooks cascadia 6

6 paires en tout à essayer avant de faire un choix, ça commence à se corser. Le but est de se décider avant les soldes d’hiver pour économiser quelques copecs.

Le petit graph Nike du jour:

run 6 nov 2011

Sortie #46 Entre midi et deux, c’est possible

Bonjour,

Il fait nuit tôt, c’est une évidence. Et cette évidence avait pour conséquence directe de limiter drastiquement mes sorties puisque je ne cours en semaine que le soir après le boulot, donc tard. Me reste toujours la sortie du week end… oui mais voilà, maintenant je suis accro et je ne me sens pas bien si je n’ai pas au minimum mes 2 runs par semaine.

Je me suis donc tenté aujourd’hui une sortie entre midi et deux sur le site d’entrainement du club avec pour idée de me doucher ensuite sur place pour reprendre le boulot en suivant. J’ai donc débauché à l’heure h, foncé sur le site et à 12h25 je m’élançais de Fongravey à Blanquefort pour aller faire un petit tour au bois de Tanaïs. Je n’ai pas croisé grand monde si ce n’est quelques chercheurs de champignons, j’ai entendu quelques coups de fusil, et oui la chasse est ouverte ! Note perso : penser à mettre des couleurs flashy pour ne pas se prendre un pruneau à la place d’un sanglier. Non que nous ayons quoique ce soit de ressemblant (je ne suis pas si repoussant que ça quand même), mais prudence est mère de sûreté.

La sortie s’est très bien passée en mode footing, une FC qui est restée sous les 170 globalement, moyenne à 167. Si j’ai bien compris, le but est de réduire la FC moyenne à effort égal. Je suis au repos à 46, ce qui me semble plutôt pas mal. Ma FC max est à 185 (réalisée lors d’un test d’effort au 1er trimestre 2011). Je vais encore faire quelques runs avant de commencer à travailler avec ces données.

De retour au club après 54 minutes, je me suis rendu à la douche. J’ai appuyé une fois pour faire venir l’eau chaude. Puis une seconde fois… une troisième. Au bout de 5 minutes, j’ai bien compris que je devrai me doucher à l’eau froide. Et bien ça revigore un homme ! C’est la seule mauvaise surprise puisque j’ai pu arriver au boulot à l’heure et manger sur place en 5 minutes chrono.

La saison se finit, je n’ai qu’un 10km de programmé en novembre. Je rentre en mode survivor du running pour continuer à courir cet hiver (pas comme en 2010). Je prévois également un achat d’une paire de chaussure pour trail et là j’hésite.

Les nominées sont:

Asics trabucco 14: la valeur sure, je les ai enfilées et elles m’ont beaucoup plu.

Salomon XR Crossmax: très rapidement enfilée également et très surpris par le bon amorti et le confort

Hoka Mafate: pas encore testée mais très curieux sur cette chaussure, gros bémol le prix.

La réflexion est en cours, suite au prochain épisode, les avis sont bienvenus.

Pour finir le graph du run du jour:

run 02 novembre 2011

Sortie #45 Record battu pour 4 tours au Burk

Bonjour,

Presque une semaine sans courir après le semi-marathon de St Jean, ça m’a permis de me ressourcer voire faire un peu de gras. Même un peu trop il me semblait, et c’est avec beaucoup d’envie mais quelques interrogations que je me suis élancé sur mon parcours classique. Mon objectif sur ce parcours est de faire 4 tours en moins d’une heure. Je m’en approchais sans jamais y arriver jusqu’à ce jour.

Je suis passé au 10eme en 53 minutes, je vais me programmer un 10 km en novembre sur route pour établir une référence sur cette distance chose que je n’ai encore jamais faite.

Nouveauté matériel, j’ai fait l’acquisition de la ceinture cardio pour mon 405. J’ai pu contrôler au fil de ma course ma FC, j’ai tourné à 172 de moyenne, j’étais presque à fond il faut dire. Je ne maîtrise absolument pas encore ce nouveau joujou, je vais faire quelques runs histoire de voir ou je me situe et comment je vais pouvoir utiliser ces infos.

Il est maintenant temps de commencer à préparer le trail du Grand Brassac Hivernal qui va arriver en février. Jusque là, avec le jour qui baisse, mes sorties vont se réduire en nombre sauf si j’arrive à courir entre midi et 14h.

4 tours en moins d'1 heure

Sortie #38 Biarritz Milady à Anglet La Barre aller retour

Bonjour,

Sur la côte basque ce week-end, je me suis fait dimanche matin une sortie footing en partant de Biarritz quartier Milady. Superbe temps et une température très agréable pour cette sortie un peu longue. Je suis passé par le centre ville de Biarritz, pour continuer vers les plages d’Anglet par la piste cyclable et ce jusqu’à La Barre. Là bas demi-tour avec retour par le bord de mer, la montée de la côte du VVF pour ceux qui connaissent, puis retour via le centre de Biarritz. Le tout pour 17,5 km à une allure footing.

J’avais prévu pour cette sortie d’utiliser mon tout nouveau sac d’hydratation. Pour moins de 20 euros acquis la veille, ce sac Kalenji est vraiment top. Des rangements devant pour ma Mulebar, une poche 2L, et de la place encore pour un téléphone, des papiers. Il est étonnamment confortable, en tout cas beaucoup plus que mon ancien sac qui m’avait charcuté le cou.

La bonne recette de cette sortie:

mulebar pudding summer

sac kalenji

Et pour finir, un joli graph Nike:

Biarritz Anglet

Test Asics Nimbus, 150 kms après

Bonjour,

 Un minimum de recul s’impose pour tester des chaussures. Certaines fois, les premières impressions peuvent être bonnes puis à l’usage on est déçu.

 Ce n’est définitivement pas le cas pour les asics nimbus. Le confort du chausson et l’amorti 4 étoiles en font une référence. C’est ce que je cherchais en priorité, une chaussure pour préparer un semi, puis plus tard un marathon. Etant sensible aux douleurs du genou, je redoutais ce retour partiel à la route mais ces chaussures font merveilles et j’avale les kms sans autre limite que ma fatigue (pour le moment, sorties longues entre 15 et 20 kms).

Côté dynamisme, cela reste correct mais il doit y avoir mieux. Cette chaussure se prédestine surtout aux longues distance à mon sens.

Côté stabilité, sur routes et chemins stables no soucy. Par contre, sur du vrai trail, ca risque d’être compliqué de courir avec des nimbus, qui de toute façon ne sont pas prévues pour ça.

Je mettrai un bon 17/20 au final pour une chaussure super confortable pour coureur lourd également (75-80 kg pour moi).

 Asics Nimbus 12

                                               nimbus

 

La version 13 est dispo. Le prix catalogue se situe à 150 euros mais il existe quelques bonnes adresses sur la toile pour les avoirs un peu beaucoup moins cher. Quoi? Des noms? Ok ok, je pense à I Run, Le pape et mon favori du moment l’anglais Wiggle.

Après rien ne vaut un magasin avec les conseils de vrais spécialistes notamment par rapport à la tendance de votre pied (pronateur, universel, supinateur). Mais cela a un prix :)

Sortie #25 Comme d’habitude au Burk, mais pas comme d’habitude en Garmin 405!!!!!

Bonjour,

Mon tout premier run en garmin, je suis ému. C’est quand même le grand kiff de pouvoir jauger sa progression au fur et à mesure. Avant, avec l’iphone ou l’HTC, je ne voyais rien. Forcément, il était dans ma poche pardi ! Il en ressortait tout mouillé le pauvre. Mais ça, c’est fini. Vive la garmin !

Quel confort de pouvoir savoir à n’importe quel moment combien on a parcouru, oui j’insiste. J’adore. Le transfert sur Garmin connect s’est bien passé, je commence à peine à découvrir la bête. J’ai pu facilement importer sur Nike + aussi. Le pied quoi.

Sur le run en lui même, oui ça compte aussi, il faisait très chaud encore à 20h passées. Donc je suis resté assez lent avec juste un 400 mètre en allure rapide pour la déconne (et pour le graph et la stat Garmin hé hé).

Allez en attendant de maitriser mieux tout ca, le petit graph Nike:

run 18 aout 2011

Tracking GPS: Nike + Iphone —> Runkeeper + HTC —-> montre GPS

Bonjour,

 Ma pratique de la course à pied évoluant vers quelque chose d’un peu plus crédible, je continue petit à petit à m’équiper. Une de mes obscessions est la qualité du tracking GPS pour avoir de jolis graphiques, des distances justes, des statistiques détaillées et tout et tout.

 Je suis satisfait de mon HTC avec runkeeper qui remplit très bien son office mais il n’est pas forcément pratique de courir avec un smartphone sans l’abimer. De plus, les statistiques Runkeeper sont assez basiques dans la version gratuite et je ne me vois pas m’abonner au service payant. Car runkeeper a mis en place un système d’abonnement mensuel à x euros par mois, et cela ne me convient absolument pas.

 J’ai donc depuis quelques temps fait le tour des montres GPS existantes. 4 fabriquants se démarquent:

- Garmin, l’incontournable et leader du marché je pense avec une gamme étendue et des montres spéciales trail avec un volume plus important mais une autonomie prolongée. Fiabilité, bon SAV et prix en baisse en font un des mes favoris.

- Suunto, plus diversifié sur la plongée notamment. L’inconvénient majeur hormis le modèle X10 beaucoup trop cher pour moi, est que leurs montres nécéssitent un GPS pod. Et ça, c’est non.

- Timex avec son ironman global partner. Très intéressant produit, notamment pour les triathlètes car il possède une vraie étanchéïté. Côté prix, on en trouve à 200-250 euros d’occasion, 350 neuf voire un peu moins sur la toile si on cherche bien. Par contre, pas de possiblité d’export de format comme garmin à ma connaissance, adieu les défis Nike. C’est un détail mais étant un courreur geek bloggeur, j’apprécie énormément l’interface sociale Nike + avec ses défis collectifs. Donc pour le moment ce sera non.

- Nike sportwatch Tom Tom:, toute nouvelle arrivée. Utilisée par Kejaj de la runnosphère par exemple pour ceux qui veulent se faire une idée. J’ai pas mal hésité à la prendre, mais le prix 199 euros qui reste toutefois très correct m’a quand même dissuadé.

Au final, j’ai scruté le web tant sur l’occasion que le neuf et voici mes conclusions.

L’occasion ne vaut pas vraiment le coup car les prix restent assez élevés alors que les garanties sont souvent largement entammées. Sur le neuf, il existe quelques discounteurs qui cassent vraiment les prix dont un en particulier: pixmania.

 J’ai trouvé mon bonheur sur ce site avec une Garmin 405 (sans ceintures HRM)reconditionnée par Garmin à 149 euros !!! garantie Garmin 2 ans incluse. Prix imbattable, site de qualité… j’ai sauté le pas.

La commande est passée, j’attends impatiemment la livraison et je vous tiens informés sur la qualité de service.

 Gamrin 405 !!!! trop content !

C’est les soldes !!!! Et c’est pour qui les asics nimbus?

Bonjour,

J’ai longtemps hésité entre différents modèles. Au départ étaient les asics cumulus, les asics nimbus ainsi que les nike vomero.

Cela m’a rappelé une de mes citations préférées: « Il n’est pas de problèmes qu’une absence de solution ne finisse par résoudre » (Henri Queuille)

Le temps que je me décide 2 jours plus tard, il ne restait que des nimbus à ma pointure. Pas mécontent car d’après ce que j’ai pu lire sur le sujet, ces chaussures font partie de ce qui se fait de mieux. Ayant déjà une vieille paire d’Asics, je ne serai pas dépaysé.

A tester d’urgence !!!

nimbus

Objectif n°3: trouver un club running, c’est fait + 1er test runkeeper

Bonjour,

 Un de mes objectifs consistait à trouver un club pas trop loin et sympathique afin de pouvoir progresser sur la partie technique VO2machin, ou VMAtruc bidule.

Suite à un contact par mail, je me suis présenté hier soir avec mes baskets à l’association ESB Oxygène à Blanquefort.

Comment les ai-je trouvé? Facile ! Lors de mon dernier trail, j’ai pu voir une quantité de tee-shirt de cette asso et ce tout au long du parcours ce qui témoignait d’une activité soutenue et visiblement conviviale.

Le mardi soir est consacré au technique, donc pile poil ce que je cherchais. J’ai pu tester avec mes nouveaux accolites (une bonne vingtaine hier soir) les joies du fractionné. Très content d’avoir trouvé un club vraiment accueuillant, merci à eux. Avec des profils variés, ou tout le monde peut trouver sa place, bref que du bonheur. Avec le petit verre de sangria bien fraiche pour clore la cession ! Ca c’est de l’accueil !

Pour un petit aperçu: http://oxygene.esbomnisports.com/

 J’ai pu également tester, ou tenter de tester Runkeeper. Le tracking semble bon, par contre la visualisation des résultats sur le site web runkeeper est très moyenne. Mais c’est un subterfuge volontaire afin d’appater le challand et lui faire acheter la version « elite » qui correspond à un abonnement. 

30 juin 2011 runkeeper

 Nous sommes partis et revenus au même endroit, la boucle n’est pas complète car j’avais arrété l’appli à la fin du fractionné. Je n’ai pensé à la relancer qu’une fois le retour au local entammé.

 Je suis en train de tester l’import sur le compte Nike + avec la technique piochée chez Zefab.be. Je reviendrai rapidement dessus.

Une appli running smartphone reste quand même une solution très moyenne lorsque l’on commence à faire du technique. Par exemple, pour le fractionné, je me voyais mal sortir mon HTC toutes les 50 sec. Mais en attendant, ca dépanne bien !

Et vous, vous courez avec quel système de tracking?

 

12


Les Cavaliers du Plaisir |
JAVELOT CLUB DE CALAIS |
Statistiques Soft France |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Infini Kart
| kung fu tae do
| beachpark31