Archives pour la catégorie divers

Pas de sortie, tout est gelé !!!

Bonjour,

 

L’hiver a fait une entrée fracassante. C’est blanc de chez blanc . Impossible d’aller à mon trail à Cestas dimanche dernier, et depuis, les températures ne montent pas au dessus de zéro. Les trottoirs sont gelés, et par soucis de prudence, je préfère attendre gentiment le dégel. Je voudrais pas me casser une pate, déjà qu’avec deux, je ne cours pas vite, je vous laisse imaginer ce que ça donnerai en version unijambiste.

 

Bordeaux sous la neige:

Pas de sortie, tout est gelé !!! dans divers IMAG0109-1024x613

 

Bon vivement que tout se réchauffe un peu que je puisse rechausser les runnings,  ça commence à me démanger sévère. Pourvu que nous ne soyons pas rentrés dans l’âge de glace…

A suivre…

 

Bilan 2011, JE KIFFFFF la course à pied

Bonjour,

 

Qui aurait pu croire ça quand au collège je rechignais à faire le cross annuel, cherchant mille excuses possibles, simulant la blessure ou la maladie instantanée.  J’ai toujours plus ou moins couru, mais plus moins que plus en fait. J’ai fait plusieurs sports plutôt axé sur le côté jeu (rugby, hand, tennis, pelote basque) et l’idée de courir sans autre but que courir me semblait relever tout simplement d’une stupidité sans nom. Au moins, dans les autres sports, on affronte quelque un, on marque des points, on fait des tournois etc… là tu cours…. mouai…

Et puis voilà que les années passent, la course à pied s’impose d’abord comme un moyen économique et peu contraignant de se dépenser. Alors je commence gentiment en 2010 avec un magnifique total de kms parcourus de 182.5.  Le système Nike et la compet à distance avec d’autres runners du monde entier me branche + le côté geek et les applis Iphone d’abord, puis android tout ça commence à prendre forme.

Bilan 2011, JE KIFFFFF la course à pied dans courses bilan-2010Mais début 2011, c’est le froid, la pelote basque me prend pas mal de temps, je range mes asics blackhawk tout pouris.

Je ne m’y remets qu’à la mi-mars. Et là je me dis, tiens je vais tenter une petite course nature, pour voir. Le 1er avril 2011, je fais  le trail des 1er crus de Pauillac, petite distance 10 km. Toute première compet de course à pied, je suis totalement largué, je n’ai pas d’épingles pour le dossard, j’arrive 1 heure avant. Je suis habillé comme un touriste qui fait son footing du dimanche. J’en rigole moi même, je m’attends à finir loin loin loin derrière. Et je finis pas loin loin derrière,juste loin . Mais déjà quel pied, parcourir les chemins et les vignes du Medoc en passant s’il vous plait par le chateau Baron de Rothchilds ! J’en ai pris plein les yeux, j’ai fini en 1 heure, mon objectif et le virus a pris. Et la cerise sur le gateau, dans le 33 tu ne gagnes pas de tee-shirt technique, ou de porte gobelet tagada tsoin tsoin. Non non non, tu repart avec une bouteille de vin. Consommée avec la famille qui me demande, bon quand est ce que tu recours là parce que la cave est vide.  :)

J’ai récupéré au magasin de course local (TRAID à Merignac pour ne pas le citer) un minibook des courses locales. Surprise, il y en a tous les week-ends, ca court de tous les côtés, un truc de fou. Je le mets sur ma table de chevet, le zieute chaque soir en disant à ma femme: « le 15 km là, je le tenterai bien… »  Et je le fais, rebelote je m’éclate.

S’en suivent alors 1 à 3 courses par mois, avec entraînements au milieu. Je privilégies les chemins à la route. J’investis lors des soldes d’été, ma 1ere vrai paire de running, des asics nimbus, ENORME le confort. Du coup, je reviens à la route, et sans aucune douleur aux genous ce qui était ma principale crainte.

Je m’inscris à la rentrée à un club, un vrai pour acquérir le technique et courir en groupe. C’est fait avec l’ESB Blanquefort, une équipe vraiment très sympa et accueillante.

Ni une, ni deux, je me programme un semi marathon sur la fin de l’année. C’est fait avec le semi du Pays Basque, de St Jean de Luz à Fontarrabie en Espagne par la côte et le bord de mer, que du bonheur. Je gère et je m’éclate toujours. J’investis petit à petit chez Kalenji en textile, rien à dire pour le prix c’est vraiment bien.

Le changement d’heure arrive, plus possible de courir après le boulot sinon avec le club quand je peux y aller car les horaires ne sont pas forcément compatibles. Pas grave ! Je trouve le moyen de temps à autre d’aller courir entre midi et 14h. Plus une sortie le week-end. Je cours toujours comparé à 2010.

2011 à ce jour, c’est 750 kilomètres. Sachant que je n’ai commencé qu’à la mi mars… avec un pic l’été ou les dispos sont les plus grandes.

bilan-2011 dans diversEntre temps s’est rajouté à ma panoplie de runner un garmin 405, des Nike Pegasus trail, un sac trail Kalenji à 20 euros, je suis vaiment déguisé en runner maintenant.

Côté perfs, je suis il faut le dire dans le bas du pannier. Mais mes petites victoires à moi sont là, moins de 50 minutes sur 10 kms c’est fait et j’ai toujours terminé mes courses. Aucune blessure à l’horizon, les voyants sont au vert.

Alors pour 2012 me direz vous?

Tout d’abord, je vise au minimum les 1000 kms sur l’année.

Ensuite ce sera du trail sur le 1er semestre sur la distance 20-30 kms avec:

- Le Grand Brassac Hivernal 30 kms de jour le 5 février si je me sens d’attaque.

- Le trail Donostia Hondaribia, Talaia Bidea fin mars (un trail en hego alde, côté sud du Pays Basque, comme on dit au pays) de 30 km dans le massif du Jaizkibel sur un chemin entre mer et montagne si j’arrive à avoir un dossard.

Et l’objectif du 1er semestre sera l’Euskal Trail en équipe avec un de mes meilleurs potes les 18 et 19 mai, en 2 étapes de 25 kms chacunes dans la vallée des Aldudes.

Entre ces courses, je ferai des courses locales sur des distances de 10 à 25 kms en fonction des disponibilités.


Pour le second semestre, le 2nd gros morceau de l’année sera le marathon des Villages, début octobre sur la presque ile du Cap Ferret. MARATHON !!! Le mot magique. L’été me servira à préparer ce rendez-vous mais avec le foncier acquis le 1er semestre si j’arrive à boucler ce que j’ai programmé, je ne me fais pas trop de soucis car un trail de 30 kms avec dénivelé, ca doit bien valoir un marathon voire plus, du moins en temps de course.

marathon-des-village

Enfin, dernier objectif de l’année, et suivant mon état de forme, je ne peux pas passer à côté de la MYTHIQUE SaintéLyon ! Ca fait 2 ans que je lis les CR,regarde les vidéos en me disant que je dois y aller ! Entraînements à la frontale prévus, je suis boosté à bloc. Ce sera aussi l’occasion de voir en vrai beaucoup de runners dont je suis les blogs depuis quelques temps déjà. Un moment fort en perspective pour mon premier ultra ! ;)

La même affiche que ci dessous mais pour 2012 !!!!

saintelyon1

 

Voilà c’est dit ! Maintenant place aux actes !

 

 

 

 

Peon runner sur Wikio !!!!

Bonjour,

 Après plusieurs mois de tentatives plus ou moins fructueuses pour entrer en contact avec Wikio, avec plusieurs heures à essayer de comprendre ce qu’est un flux RSS, comment ca marche, comment ca s’écrit, après avoir dompté twitter (ou pas), ca y est !

 Mon blog est référencé sur wikio et trône de toute sa majesté à la 114ème place de la catégorie sport ! J’essaie juste depuis juin dernier… D’ou ma grande joie ce jour. 

 Allez, 14 petites places et je rentre dans le top 100, merci à toutes et tous qui lisez ces lignes par hasard ou non.

Back in the business, nouvel ordi, nouveau projet

Bonjour,

Ça y est, il ne m’aura pas fallu longtemps pour retrouver une machine. En je suis assez content de mon acquisition, mon nouveau jouet est bien plus rapide que l’ancien même si je l’aimais bien mon ancien pc portable… RIP mon ami.

Entre temps, je n’ai pas couru mis à part une petite sortie dimanche dernier, juste histoire de ne pas rouiller. 8.5 km de footing avec un beau soleil et un temps frais, ce fut fort agréable et je pense renouveler l’opération ce dimanche prochain, mais autour des 11 km cette fois.

Pendant cette période, j’ai imaginé un nouveau projet que je compte réaliser avec un ou deux potes. Une petite balade de 27 km sur le GR10, de Hendaye à Sarre en passant par le col de Biriatou. Ce serait potentiellement la 1ere étape de la traversée des Pyrénées d’ouest en est. Pour cette première étape, je me suis appuyé sur Open Runner, un outil communautaire extraordinaire et je pèse mes mots.

Le parcourt devrait très probablement suivre la trace suivante:

Hendaye Sarre GR10

Pour la date, je n’ai encore rien fixé. En octobre ce sera compliqué et à partir de novembre, c’est le froid et la météo qui m’inquiètent. Je vais donc aviser et garder en tête ce projet. Mais ça me tente et me tarde grandement.

La panne informatique… quand la technologie ne suit plus

Bonjour,

 J’ai eu la désagréable surprise ce week end de voir, ou plutot de ne plus voir quoique ce soit sur l’écran de mon ordinateur portable. Je ne pensais pas que ce serait la machine qui lacherait avant l’homme, une victoire pour le genre humain, une défaite amère pour mon porte-feuille.

 Je ne pourrai donc plus jusqu’à la nouvelle acquisition d’une machine alimenter mon blog comme je le voudrais. Cela dit, je serai j’espère de retour assez rapidement, le temps de compiler les différentes offres du marché et faire un choix.

 Ma prochaine course étant le 15 octobre, je me fixe ce délais pour réinvestir la toile.

 A très bientôt… ou pas.

Trail de l’Océan et test de produits Mulebar

Bonjour,

Demain matin, je pars pour les forêts et plages de la Gironde pour ce trail au bord de l’Atlantique de 23km aux terrains variés d’après des organisateurs.

Ce sera l’occasion de tester quelques produis Mulebar reçus cette semaine et qui tombent à pic pour cette épreuve plus longue que d’habitude. Je ne ressens pas de besoin de boire jusqu’à 10km, manger encore moins mais là, avec 2h d’effort au moins à prévoir, ce ne sera pas du luxe d’avoir sous le coude des produits spécialisés.

Verdict demain, ma principale interrogation reste sur la digestibilité. Je compte entamer la première barre autour du 6-7eme kilomètre, je la fini vers le 12eme. Je prends un gel au 17eme pour le finish. J’y vais un peu à l’aveugle, on verra bien.

Ma poche à eau est prête avec mon petit sac à la base pour du roller mais qui remplit plutôt bien son office sur du trail. La météo s’annonce couverte voire pluvieuse, j’adore. Je me prépare mentalement en mode commando, ça va le faire !

Compte rendu et retour d’expérience sur les Mulebar demain soir sauf si je suis trop hs.

Mulebar banniere

Quand Franck et les Templiers s’attaquent au cancer, gagnez de nombreux lots !!!

Bonjour,

Franck à travers sa pratique du running s’engage dans la lutte contre le cancer aux côtés l’ARC. Et c’est à l’occasion d’un des plus célèbres trails, « la grande course des Templiers » du côté de Millau que notre runner blogueur organise une collecte ou des partenaires mettent en jeux des lots à gagner.

Super initiative à relayer, parlez en autour de vous.

La page ou tout est expliqué en cliquant ici

arc

Peon runner est sur Twitter sous le compte @peonrunner !!!!

Voilà c’est fait, j’ai sauté le pas. Je me suis mis à ce réseau social connu dans le monde entier pour toi public.

Oui je sais, vous êtes des milliers de milliards de millions à vouloir me suivre… ou pas.

En tout cas, pour ceux que ça intéresse (merci à ma famille et proches amis), un lien existe dans la barre de menu à droite pour s’abonner aux peonrunner’s adventures !!

Merci public, je t’aime.

Prochaine course: trail du Sud Gironde à Savignac le 14 aout

Bonjour,

Après les 15 km de Soulac la semaine dernière, je prospectais pour ma prochaine course quand je suis tombé sur un prospectus. Enfin, pour être plus précis, c’est le prospectus qui m’est tombé dessus. Sur le pare-brise de ma voiture.

Et ce prospectus annonce donc pour le dimanche 14 août un trail en Sud Gironde à Savignac. Après un petit coup d’oeil à Mappy, c’est un peu en dessous de Langon, ce qui pour un dimanche matin ne me pose pas de problème particulier.

Ce trail propose 2 parcours, un 10 et un 18 km. Et j’ai décidé de m’aligner sur le 18. Parce que je suis un warrior, un fou dans ma tête, un guedin quoi.

Ouais ! Je vais tout péter… ou pas. Plus sérieusement, je me rapproche petit à petit de mon objectif d’octobre et ses 21 kilomètres vallonnés en bord de mer.

Va falloir quand même faire quelques sorties d’ici là, j’ai repris le boulot et la vie familiale est chargée… mmmh… ça risque d’être compliqué mais on est péon runner ou on l’est pas. Donc no fear, ça va le faire, suite au prochain épisode.

Le parcours du Burk à Merignac, détails et photos

Bonjour,

Je l’avais annoncé il y a quelques temps, voici donc plus en détail mon terrain de jeu actuel favori.

Favori pour plusieures raisons. Tout d’abord, il est prêt de chez moi à moins de 10 minutes en voiture circulation tendue comprise, sinon j’y suis en 5 minutes. Ensuite, c’est un véritable écrin de verdure avec de grands arbres, du chêne, du pin, un peu de tout. Les chemins sont propres, larges ou étroits selon des endroits. On peut passer par les vignes du château du coin et on est très rarement seul. Il est même très légèrement vallonné puisque qu’il affiche un dénivelé sur mon runkeeper de 110m + et – sur la boucle. Pour faire simple, il y a 2 options: soit le long faux plat d’un côté, soit une montée un peu plus raide de l’autre. C’est au choix suivant dans quel sens on part. Et pour ceux qui veulent varier les plaisirs, il existe sur la partie extérieure du parcours que je prends tout le temps différents arrêts possibles pour faire des abdos, des tractions, une barre d’équilibre etc…

Ce parc jouxte la caserne de pompier locale, une aire de jeux pour enfants, 2 terrains de foot. Il y a des bancs, des sculptures d’artistes faites en bois, et lorsque l’on s’enfonce dans le bois, on peut découvrir diverses curiosités comme des arbres à vent par exemple. De temps en temps, des groupes de musiques viennent également animer le bois, ce peut être du jumbé, du saxo et parfois du violon. Ça donne un côté un peu surréaliste lorsqu’on court, et ça renforce la sensation de bien-être, pour moi en tout cas.

Et pour les petites soifs, il y a même un point d’eau pour se désaltérer.

J’apprécie ce parcours quel que soit le temps, je me suis même plu à courir sous une grosse pluie. Ok une pluie d’été pas trop froide, mais j’étais trempe et je me suis projeté alors dans la peau de rambo au vietnam, limite à vouloir m’entailler pour me recoudre moi même…. ou pas.

Mon tour de référence passe donc par le chemin principal qui fait le tour du bois sauf que je rallonge un peu pour passer dans les vignes selon le plan ci-dessous:

burk map

La distance du tour en passant par la vigne fait d’après mes diverses mesures iphone nike + puis htc runkeeper 2,9 km.

Et pour les yeux, quelques photos:

imag0041.jpgimag0042.jpgimag0043.jpgimag0044.jpgimag0045.jpg

Peut être à bientôt sur ces sentiers :)

12


Les Cavaliers du Plaisir |
JAVELOT CLUB DE CALAIS |
Statistiques Soft France |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Infini Kart
| kung fu tae do
| beachpark31