Archives pour la catégorie courses



Sortie #17 Footing recup tranquille au burk à l’envers

Bonjour,

De retour sur Bordeaux, et pour me remettre de ma dernière sortie assez difficile, je suis reparti au Burk pour me faire un petit footing de derrière les fagots. 4 tours à l’envers, ça me plait à l’envers, et je crois que ça va devenir mon nouveau à l’endroit, histoire d’embrouiller un peu plus mes billets. Le temps était menaçant, j’ai pris un peu de pluie mais très léger et c’était même agréable. Pas mal de vent, de face sur une partie du parcours en faux plat, pas cool, surtout au 4ème tour. Mais au final, la sortie était vraiment tranquille.

run 17 juillet

Bon, il est temps de retourner à la compétition, ma prochaine course sera la virée des galopins à Soulac le 24 juillet. Un bon ptit 15 kilomètres avec un peu de sable si j’ai bien suivi, et pas mal de nature même si elle est répertoriée en course sur route. J’espère juste qu’il ne fera pas trop chaud.

viree des galopins

Peon Runner sera dans la place !

Sortie #10 La moulissoise, c’est fait !

Bonjour,

Ce matin levé 6h00 tout va bien. Petit déjeuner, un peu dans le brouillard. Je m’habille et direction Moulis en Medoc, le soleil se lève, les oiseaux font cuicui, tout va toujours bien. Je retrouve quelques membres du club, ca fait du bien de ne plus se trouver en anonyme au milieu de 300 personnes. On s’échauffe, on discute, il ne fait pas trop chaud tout va décidément trop bien.

Je retire mon dossard pour le 11 km, retour voiture pour poser les affaires et nous nous avancons pour prendre le départ. Je lance mon HTC avec runkeeper, bim c’est le départ. Je suis une des filles du club qui court comme un lapin, je tiens le coup jusqu’au 10ème kilomètre. Au passage, vers le 8eme kilo, je me prends une racine et je fais un magnifique roulé boulé. Au moment ou je chute me reviennent en tête mes années de judo. Je bascule sur l’épaule et fait une roulade contrôlée. De toute beauté. Je me relève et repart comme si de rien n’était, juste gêné pour les personnes que j’ai ralenti avec cette cascade improvisée.

Je me fais distancer par ma collègue de club, elle va vraiment trop vite pour moi. Je finis comme je peux sans rien lacher.

Au final, la course ne fait pas 11 km mais 12,4 couverts en 1h05 ce qui est un excellent résultat pour moi. Le parcours était génial dans les sous-bois, des pistes rapides et étroites, serpentants dans la forêt, c’était top. Le moins ira aux parties dans les champs, ou les chevilles ont morflé un peu mais cela n’altérera pas l’excellent souvenir que je garderai de cette matinée.

Cerise sur le gâteau, mon dossard est tiré à la tombola (bon ok, les 2/3 des participants ont aussi gagné le coffret de vin complémentaire ) mais j’ai gagné quand même à un jeu de hasard !!!! Le truc qui m’arrive jamais.

Conclusion: tout a été bien, et ça c’est cool.

Et ce soir j’ai réussi avec la méthode piquée chez zefab.be à importer les runs Runkeeper sur mon compte Nike +. Il y a des jours comme ça ou tout fonctionne, pourvu que ça dure.

Le graph Nike du jour:

moulis nike

Sortie n°8: 12 kms des montees d’adrenaline de St Andre de Cubzac, c’est fait mais j’en ai bave

Bonjour,

Je viens de terminer cette course et c’est pour le moment celle ou j’ai eu le plus de difficulté. Déjà le premier kilomètre est tout en montée avec un final très très méchant, pour les jambes, pour le souffle, pour le moral aussi parce que j’arrive en haut et je me dis alors que je suis déjà carbonise qu’ il reste juste 11 kilomètres. Easy.
Et le rythme est assez élevé pour moi, je suis parti trop vite. Mais même pas peur, je continue à ce train. Erreur fatale que je vais payer à partir du 6eme km. Parce c’est un vrai de vrai trail, avec des montées, des virages serrés, de la descente, du pur chemin de torture.
Heureusement le paysage est magnifique, l’organisation impeccable et presque toujours quelqu’un pour vous encourager. Et j’en ai eu besoin parce que la deuxième moitié de course, je l’ai faite au ralenti en allant jusqu’à marcher sur certaines montees trop vicieuses.
La fin du parcours est la montée terrible du début en descente cette fois. Je finis doucement pour ne pas m’exploser les genous. Je n ai pas encore le chrono officiel, ça doit tourner autour de 1h08.
Compte tenu de l’historique, c’est finalement pas si mal. J’editerai dans la semaine pour compléter avec le chrono officiel.
Côté tracking gps, c est la loose. Mauvais signal gps et seulement 6 km et des bananes de tracé. Moche.
Bref, ce Trail, c est pas de la gnognote. À prendre en compte pour l année prochaine.

 Edit: chrono officiel 1h07

À suivre

15 km Trail du Taillan Medoc, c’est fait ! c’est gagné! I did it ! Yeah !!!! (copyright Dora l’exploratrice)

Bonjour bonjour,

Ca y est, c’est fait. Les 15 km sont in the pocket ! Et je dirai presque facile mais n’allons pas jusque là.

Tout d’abord les conditions climatiques étaient idéales, temps couvert et frais autour des 17 degrés, le temps parfait pour courir un dimanche matin.

Ensuite, le parcours est relativement facile, peu de montées, les seuls inconvénients ont été le terrain parfois sablonneux et les racines des arbres en travers du chemin. Malgré la bienveillance des organisateurs qui avaient mis une belle peinture fluo jaune sur ces dernières, j’ai failli partir manger de la soupe de sable à 2 reprises.
Le nombre important de concurrents empêchait la visibilité et donc la prudence était de mise.

taillan medoc depart

Bon ok la photo est pas terrible. Bon d’accord, elle est pourrie.

Comme d’habitude, je suis parti tranquille en laissant les pros s’acharner devant. Puis je remonte gentiment. Mais « la masse » n’a pas facilité cette tactique oh combien ingénieuse, et je me suis retrouvé coincé à plusieurs reprises voire à faire des bordures dignes d’indiana jones.

Côté temps, je suis à l’objectif à savoir en dessous des 1h30, mon appli Iphone GPS m’annonce à l’arrivée 1h27 (que j’ai oublié d’éteindre de suite d’ailleurs). En comptant le ralentissement ou tout le monde s’est retrouvé à l’arrêt pour le passage d’un goulot très serré, plus les 4 ravitaillements ou j’ai pris le temps de bien boire et manger toujours sans stoper l’appli, je pense plutôt me situer autour des 1h20.

Côté distance tracée par l’appli, j’ai encore 800 m dans le baba. L’appli m’annonce 14.2 km au lieu des 15 km. Need Garmin…

Je suis allé crescendo tout le parcours et j’ai pu un peu accélérer après la séparation des parcours 8 et 15 km intervenue autour du 7eme km. Conformément à mon plan tactique digne de Shun Tzu, j’ai laché les chevaux…. bon ok, plutôt les pottoks (petit cheval basque), à partir du dernier ravito vers les 11 km.

Au final, super content de ma tenue sur ce 15 kilos, pas une seule douleur musculaire ou tendineuse, et une gestion du souffle nickel.
Bon, je fini 394eme sur 491, mais ce n’est pas le plus important. Je voulais me tester sur la distance, c’est fait. Je verrai éventuellement pour améliorer l’aspect place / temps plus tard.

Le graph nike:

trail du taillan

Côté organisation, les bénévoles ont fait du super boulot, très souriants et à l’écoute sur les ravitaillements notamment, merci à eux.

2 remarques éventuellement pour améliorer ce trail excellent par ailleurs:

- fournir 4 épingles à nourisse à ceux qui le demandent (prévoir le stock à l’inter du coin). N’étant point couturier de métier, encore moins par passion, j’ai retourné mon appart pour trouver 1 épingle ! Mon dossard avait peu fière allure accroché à cet unique point et tangait tel un bateau pirate pris dans la tourmente d’un cyclone aux caraïbes (ça c’est pour ajouter un peu de poésie et immerger le lecteur dans l’aventure).

- séparer les départs 8 et 15 km pour éviter le goulot d’étranglement au 1er tour

Beaucoup de personnes très sympathiques croisées, un collègue de travail qui faisait le 8, bonjour à lui, il se reconnaîtra. Un bon moment à renouveler l’année prochaine avec grand plaisir.

La Martillacaise 11 km Dimanche 1er mai 2011 c’est fait

Il s’agit de ma 2nd course « officielle ». Une météo ensoleillée, même un peu trop chaud à mon gout et de nombreux participants. Nous étions plus de 250 à s’élancer à l’assaut des 11km dans les vignes en passant par quelques chateaux magnifiques.

 Départ annoncé à 10h30, nous partirons avec quelques minutes de retard suite à l’afflut massif de participants. Je lance sur mon iphone l’appli Nike + GPS. Le départ me semble rapide, je me retrouve dans le fond ne souhaitant pas me carboniser directement. Je remonte petit à petit quelques places et trouve un rythme qui me convient. Le parcours est essentiellement composé de chemin de terre plutôt sèche malgré la pluie de la veille.

La course se passe assez bien au niveau sensations, je fais l’effort sans être dans le rouge. Petite baisse de moral quand juste après le 8eme km un virage me dévoile une superbe montée de 500 m, je regarde autour de moi et je vois le même désespoir sur les visages de mes compagnons d’infortune. La montée contre toute attente se passe bien, je grapille encore quelques places. Le final est roulant, la côte était bien la dernière voire seule réelle difficulté. Je reprend mon iphone qui m’annonce 10.5km, encore 500 m de floué (j’y reviendrai dans un post plus tard) et 58min 40sec. Pour un 11km, je suis content du temps (rappelez vous, j’ai un niveau médiocre).

 Côté organisation, pas grand chose à dire si ce n’est bon boulot. J’ai bien aimé le flash du code barre du dossard à l’arrivée, ce qui me permets de garder ce dernier en souvenir.

Un peu surpris le lendemain de mon temps sur le classement officiel. Je termine 169eme sur 256 en 50min et des brouettes… soit 8 minutes de moins que mon temps réel.

 Cette course me conforte dans l’idée que on peut prendre plaisir en compétition, sans être dans les premiers. Prochaine course: le trail du taillan medoc et ses 15 km. J’ai 3 semaines pour me préparer.

Le graph nike + ci-dessous

Martillac 11 km

Le plot (merci Djailla)

Plot Martillac 2011

123


Les Cavaliers du Plaisir |
JAVELOT CLUB DE CALAIS |
Statistiques Soft France |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Infini Kart
| kung fu tae do
| beachpark31